Le Pape appelle les Nations Unies à redoubler d’efforts pour favoriser le développement équitable de l’humanité

Flag of the UN

 

Vendredi 9 mai 2014, le pape François a reçu au Vatican le secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki Moon, ainsi que les dirigeants d’organisations de l’ONU, réunis à Rome pour leur coordination semestrielle.

Après les avoir félicités pour leur action en faveur de la paix mondiale et du respect des plus faibles, il les a appelés à redoubler d’efforts pour favoriser le développement équitable de l’humanité : « L'humanité pauvre et sans voix tend à être négligée par les décideurs qui favorisent des opérations efficaces et aux résultats immédiats...

Aujourd'hui la conscience de la dignité de toute personne, dont la vie est sacrée de sa conception à sa conclusion naturelle, doit porter au juste partage des biens que nous prodigue la Providence, des richesses matérielles comme du savoir, afin de les redistribuer généreusement ».

Évoquant l’épisode Zachée, ce personnage public qui changea radicalement de vie après sa rencontre avec le Christ pour se mettre au service des plus pauvres, le Saint Père a encouragé ses hôtes à poursuivre la coordination des institutions internationales comme un service mené pour le bien commun et à promouvoir « une mobilisation éthique mondiale qui, quelques soient les différences religieuses et politiques, sache accroître l'idéal commun de fraternité et de solidarité, tout spécialement en faveur des plus pauvres et des exclus".