FAFCE

Fédération des Associations Familiales Catholiques.

Déclaration à l’occasion du 20ème anniversaire de la FAFCE - Les familles sont le trésor de l’Europe et la pierre angulaire du futur

logo FR

Rome, le 31 mai 2017

 

60 ans après la signature du Traité de Rome, qui a été suivi par la plus longue période de paix ayant jamais existé en Europe, la paix et la civilisation restent de graves enjeux.

Considérant que la famille est un indispensable facteur de paix et qu’elle joue un rôle unique dans la protection des libertés fondamentales ;

Considérant le rôle de la famille dans la culture de dialogue, de respect mutuel et de pardon ;

Considérant le rôle essentiel et premier des parents, mère et père, dans l’éducation de leurs enfants, et le caractère spécifique, respectivement, de la maternité et de la paternité ;

Considérant le rôle des grands-parents dans la transmission des valeurs et de la culture ;

Considérant que la famille est le meilleur endroit où peuvent spontanément opérer la solidarité et le transfert financier ;

Considérant la situation démographique actuelle en Europe avec le vieillissement de la population, la chute des taux de natalité dans une majorité de pays, et la baisse de la fécondité, témoignant d’une perte de confiance dans l’avenir et générant ressentiment et déception ;

Considérant le rôle capital joué par la famille et sa richesse en termes de croissance économique et de développement ainsi qu’en production de capital humain ;

Rappelant que la famille est l’unité de groupe naturelle et fondamentale de la société et que l’Etat et la société sont tenus de la protéger (article 16.3 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme) ;

Rappelant que la famille en tant qu’unité fondamentale de la société, est en droit d’exiger une protection sociale, légale et économique appropriée afin d’assurer son plein développement (considérant 16 de la Charte européenne des Droits Sociaux - CEDS) ;

Rappelant que toutes les personnes ayant des responsabilités familiales et qui s’engagent ou désireraient s’engager dans un emploi, ont le droit de le faire sans être soumis à une discrimination et autant que faire se peut sans qu’il y ait conflit entre leur emploi et leurs responsabilités familiales (considérant 27 CEDS). Ce qui exige en particulier de développer des accords commerciaux durables au niveau global, qui soit bénéfiques pour les familles, y compris dans les pays émergents ;

Rappelant que les femmes qui travaillent, ont droit, en cas de maternité, à une protection spéciale (considérant 8 CEDS) ;

La FAFCE, Fédération Européenne des Associations Familiales Catholiques, appelle les gouvernements des Etats Européens à :

- Considérer la famille comme objet de droit, doté du droit à exister et à progresser en tant que famille ;

- Reconnaître et protéger le caractère unique du mariage, union durable d’un homme et d’une femme, en vue du bien des époux et de leurs enfants ;

- Promouvoir et créer des politiques familiales au niveau national et promouvoir les politiques européennes favorables aux familles, tout en respectant le principe de subsidiarité et la compétence nationale en droit familial comme cela est précisé dans l’article 81.3 du Traité sur le Fonctionnement de L’Union Européenne et l’article 9 de la Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne ;

- Favoriser entre Etats les échanges des mesures politiques constructives en faveur des familles quand elles ont prouvé leur efficacité ;

- Respecter le besoin qu’éprouve chaque famille de trouver un juste équilibre entre vie de famille et travail, sans perdre de vue que les besoins des familles évoluent dans le temps ;

- Mettre en œuvre des mesures publiques permettant aux jeunes citoyens de développer leurs capacités à prendre des initiatives pour améliorer l’emploi, et s’assurer qu’ils puissent bénéficier de conditions de travail décentes avec pour objectif le désir de fonder une famille ;

- Soutenir et reconnaître les efforts des parents en vue de remplir leur tâche de premiers et principaux éducateurs de leurs enfants, plutôt que les remplacer dans le cadre de l’éducation ;

- Considérer les relations familiales comme une ligne directrice pour développer à terme la coopération entre les nations en Europe et dans le monde ;

Après la mise en place des conditions de paix, L’Europe avait pour ambition de développer à terme une vraie solidarité à travers des projets concrets. L’Europe a besoin de revenir aux sources de ce processus pour encourager une culture de paix et rechercher de nouveaux projets qui tiennent compte du trésor que représente la famille, pierre angulaire de notre avenir.

Contact

Inscription à la Newsletter

Adresse courriel :


youtube-icone-8916-128

twitter-icone-3703-128

facebook-icone-8470-128